Changer les Règles du Jeu

by Benoit Grenier

L’article publié par Business Insider : 4 Things I Learned About Business as an FBI Agent; confirme encore l’importance de privilégier l’action par opposition à la réaction.

Voici un extrait de l’article dans lequel Jason Hogg, ex-agent des opérations spéciales du FBI à New York, dit:

« It’s better to be tried by 12 than carried by 6. »

 This quote evokes the sentiment of action in a life or death situation–it’s better for you to be tried by a 12-person jury in court than it is to be carried in a casket by six during your own funeral.

« To me, it’s obviously action versus reaction to make sure you get back to your family at night while in the FBI, but as an entrepreneur and having that training I knew I had to make decisions and then be judged for them, » he says. « Time is not your friend as an entrepreneur. »

Hogg says you need to take chances and risks, but don’t be reckless. You want your company to be around tomorrow. If you have to ask for forgiveness, it’s better than telling your investors and customers that the show is over.

En affaire, prendre des risques calculés est un incontournable pour assurer la durabilité de l’entreprise.  En d’autres mots : quel est le niveau de risque acceptable qui justifie le gain?

Une des stratégies envisageables consiste à changer les règles du jeu de manière à faire pencher la balance du pouvoir en votre faveur. Ce qui caractérise les grands chefs d’entreprises est leur capacité à équilibrer pouvoir et sagesse. Dans le meilleur des cas, la stratégie à mettre de l’avant en est une qui serait avantageuse pour les parties concernées, et en même temps, gagner des alliés.

Remporter 100 victoires après 100 batailles n’est pas le plus habile. Le plus habile consiste à vaincre sans combat. Sun Tzu

Combien allons-nous gagner? Combien allons-nous perdre? Quelles sont les chances de réussite?  La victoire en vaut-elle la peine?

Changer les règles du jeu peut engendrer de la résistance – une bonne partie du succès consiste à évaluer les principaux facteurs d’influence: les risques, les conséquences et les menaces pour assurer la réflexion, l’action et que toute décision de changer les règles du jeu a été mûrement réfléchie.

Il importe de rappeler que la coopération entre les entreprises complémentaires est la meilleure position à adopter pour faire face aux nombreux enjeux d’affaires.

{ 0 comments }

60 Secondes de Productivité

by Benoit Grenier

Imaginez-vous que vous avez seulement 1 minute pour vous exprimer et obtenir réponse à vos questions. Si vous transigez avec des exécutifs, il y a fort à parier que cette situation est monnaie courante dans votre travail au quotidien.

Les règles de la bienséance nous ont apprises à commencer par : ¨comment allez-vous?¨ Bien évidemment, votre interlocuteur vous répondra à son tour par une autre banalité : ¨je vais bien¨ Soyons claire : Nous allons tous bien (ou pas) alors, cessez de poser la question et soyons plus productif dans nos échanges d’affaires.

Ajoutez de la Valeur à vos Échanges

Soyez bref, concis et structuré dans votre approche. Posez-vous la question : qu’est-ce que je cherche à valider et quel est l’intérêt pour mon interlocuteur?

Exemple

Avant d’aller de l’avant avec ma recommandation, je cherche à obtenir l’approbation de mon supérieur. Puisque mon supérieur immédiat est l’ultime responsable des actions que j’entreprendrai, il est important d’obtenir son accord avant de procéder.  Avec son autorisation, je peux en toute confiance, mettre en œuvre mon plan d’action.

Oui ou Non

La décision résulte d’un calcul logique basé sur les faits. Quels sont les faits connus? Quelle est la situation actuelle? Comment allez-vous passer de A (situation actuelle) à B (résultat escompté)?

Voici un exemple sur comment structurer vos propos :

Question : mardi matin 1er avril, à 8h00am, dans notre succursale (située au : x), le client (monsieur x) nous a communiqué son insatisfaction au sujet de notre (produit/service). Le client (monsieur x) m’a dit qu’il était insatisfait du délai d’attente de 1 heure pour la réparation de son véhicule. Le client (monsieur x) s’attend à un rabais de 10% sur les frais de réparation; considérant le délai d’attente perçu comme déraisonnable.

Suggestion : Je propose d’accorder au client (monsieur x) le rabais de 10% et de lui formuler nos excuses pour les inconvénients que cela aurait peu lui causer. (Top chrono : 44 secondes pour énoncer le cas ci-dessus).

Nous avons tous les éléments (faits) essentiels afin de formuler une question structurée et de proposer une recommandation/suggestion afin de satisfaire le client.  Simplement : Qui, quoi, quand, combien, pourquoi et comment.

Approbation: Je suis d’accord avec la suggestion. De plus, offre à ce client un rabais de 10$ applicable lors de sa prochaine visite d’entretien de véhicule.  (Top chrono : 13 secondes pour obtenir l’approbation) – nous sommes donc en deçà des 60 secondes prescrites.

Bonus

Ayez tous les faits en main et utilisez une approche de communication structurée – vous gagnerez en efficacité. En prime, vous ferez bonne impression auprès de votre supérieur immédiat. Il appréciera votre rigueur, votre organisation et surtout; du respect que vous avez à l’égard de son temps

Cet article vous fait réagir? Vous avez un cas vécu à partager? Je serais ravi de vous lire et de commenter à ce sujet.

{ 0 comments }

Le Pentagone de la Réussite

by Benoit Grenier

Le moment est venu d’exploiter votre plein potentiel.  La question est de savoir : quel est votre potentiel et comment l’exploiter au maximum?

Pentagone

Je propose la réponse suivante : tant et aussi longtemps que vous n’aurez trouvé ce en quoi vous excellez, vous ne pourrez avoir une carrière enrichissante.

Se trouver au bon endroit au bon moment – connaître ce en quoi vous excellez; voilà comment il vous sera possible de créer les conditions gagnantes pour développer votre plein potentiel et de faire avancer votre carrière.

Comme le dit si bien Richard DeVos : ¨si vous avez un rêve, donnez-lui la chance de se réaliser.¨

La chance n’est pas le fruit du hasard. La chance est synonyme de volonté – elle se manifestera dès l’instant où vous vous engagez à déployer les efforts nécessaires pour réussir.

Le succès de toutes organisations réside dans sa capacité à attirer et à retenir les ressources de talents.  La force d’une organisation est proportionnelle à la valeur de ses employés. D’ailleurs, l’article de Lou Alder nous renseigne sur les 5 traits de caractère indispensables pour réussir dans sa carrière. En traduction libre, j’interprète l’essentiel de l’article : Do You Possess the Big Five Traits of Success?

Considérant le coût élevé du recrutement et des conséquences financières associées à l’embauche d’un candidat incompatible avec le poste à pourvoir; toutes organisations gageraient à valider ce qui suit :

Passion  - l’amour pour votre travail : La passion est au cœur de la motivation  de l’inspiration et de la performance exceptionnelle.

C’est l’un des principes de base du succès. Lorsque nous aimons ce que nous faisons, nous ne voyons pas le temps passé. Nous sommes tous doués de talents naturels – c’est par leur expression au travail que nous excellons. Aimez ce que vous faites et vous ne travaillerez plus un jour de votre vie.

Talent- la capacité de produire un travail remarquable : Compétences, connaissances et habiletés et expérience sont les principaux éléments qui influencent la majorité des recruteurs.

Bien qu’il soit important d’évaluer le candidat sur ses points;  savez-vous comment celles-ci s’appliquent véritablement au poste à combler?

Identifier les besoins et les priorités reliés au poste à combler. Il est possible que le candidat devant vous ne soit pas la bonne personne pour cette fonction en particulier.  Bien sûr, l’envers de la médaille suggère qu’il est plus rentable de s’entourer de ressources de talents et ensuite valider la correspondance du profil de l’individu à tous les postes disponibles.

Contribution à l’équipe – la faculté de travailler en équipe, la coopération, le pouvoir d’influence et le leadership personnel.  Par exemple; demandez au candidat de vous parler de son expérience de travail au sein d’une équipe; depuis les 5 à 10 dernières années.

Vous connaissez l’expression? ¨Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin¨ encourager le partage de l’information, les échanges d’idées et l’expérience de travail de tous les employés feront avancer votre organisation de manière prodigieuse.

Réfléchir – l’application de talents (compétences, connaissances, habiletés, expérience) dans la planification et la résolution de problème.

Demandez à votre candidat de vous expliquer son cheminement lorsqu’il est appelé à résoudre une situation. La réponse est moins importante que la façon dont il réfléchira à comment y répondre.

Excellentes questions pour évaluer l’esprit d’analyse et de synthèse de la personne devant vous. Aussi, vous serez en mesure de déterminer la rigueur, le jugement et d’estimer ses aptitudes à exploiter les sources d’information disponibles pour accomplir le travail.

Persévérance – le courage et l’engagement pour accomplir la tâche, indépendamment des conditions qui se présentent. Réaliser avec succès (et sans excuse) les tâches confiées à votre employé est à la base de la réussite de l’organisation.

Vous avez dans ce paragraphe les indispensables pour atteindre le succès. Pour atteindre systématiquement les objectifs fixés, j’ajouterais à l’équation : rigueur et discipline

Culture d’entreprise –S’il y a incompatibilité entre le style de gestion du supérieur immédiat et les besoins de l’employé, la contreperformance en sera le résultat.

De plus, l’employé doit adhérer à la culture de l’organisation – le processus décisionnel, la disponibilité de l’employé, le niveau de sophistication requis et le rythme de travail exigé.

L’adhésion à la culture de l’entreprise et l’intégration au sein de l’équipe sont d’autant plus facilitées par la similitude entre les valeurs de l’employé et la culture de l’organisation.

{ 1 comment }

Agir, Bâtir et Contribuer

mars 4, 2014

Le leadership consiste à créer un environnement qui influence les autres pour atteindre un objectif commun. ¨Il est facile de mener les hommes quand ils vous respectent et quand vous leur montrez votre estime pour leurs capacités.¨ Samuel Vauclain, président de la Baldwin Locomotive Works. Agir Au service de l’organisation, le pouvoir d’influence se construit […]

Read the full article →

La Passion ne Suffit Pas!

février 26, 2014

J’ai découvert une vidéo présentée par Cal Newport, intitulée : suivre sa passion est un très mauvais conseil. Dans cette vidéo, monsieur Newport fait, entre autres références, au conseil que Steve Jobs a formulé, lors de son discours à l’Université de Stanford en 2005. D’une durée de 22 minutes, la vidéo de Carl Newport nous […]

Read the full article →

La Sagesse du Général

février 17, 2014

C’est dans le livre : Training the Samurai Mind que j’ai trouvé cette citation inspirante : ¨One should be objective in regards to all things. These days there are few people who are that discriminating or determined.¨ Au sujet de la gestion efficace des employés, le passage suivant a particulièrement attiré mon attention. En traduction […]

Read the full article →